Notes historiques sur Carrara

La ville de Carrare se l�ve dans un territoire qui �tait autrefois habit�e par des tribus ligures-Apuane, qui, dans un seguido luttes et les pers�cutions ont finalement �t� soumis par les Romains autour de sec.dC II

Il a �t� pr�cis�ment les Romains, qui, apr�s avoir r�gl� dans le territoire, a commenc� � exploiter pleinement ses ressources infinies, en particulier les carri�res de marbre et la ville portuaire de Luni qui sera un point strat�gique pour le commerce et les liens avec les r�gions �loign�es de l'empire.

E ', sans aucun doute sur le marbre que se concentre l'histoire de Carrare, dont les carri�res ont �t� �labor�es depuis l'Antiquit� Etrusques, m�me si c'est sous le r�gne d'Auguste que les billes de Luni acquis une valeur ajout�e.

Avec la naissance de la premi�re sculpteurs comnciarono les billes � �tre transform�s pour cr�er des statues et des objets de d�coration de luxe et de prestige r�sident des empereurs et des c�l�brit�s. Apr�s la p�riode romaine, mais le travail a �t� abandonn� et puis reprendre dans le cadre de la R�publique Pisana, plusieurs si�cles plus tard, lorsque l'on travaille le marbre a �t� l'un des plus c�l�bres sculpteurs italiens, Nicolas Pisano.

Quant � la ville, Carrare a la fin tr�s propre l'ind�pendance, il suffit de penser que pendant de nombreuses ann�es a �t� initialement soumis � l'�v�que de Luni, tout en veillant � une date ult�rieure a �t� la propri�t� de Pise, sous la direction de Castruccio Castracani de Spinola, par Visconti, le Cybo-Malaspina et les ducs de Mod�ne.

Carrara dans le Moyen-Age, il est devenu une petite principaut�, qui a ensuite fusionn� avec Massa donner la vie aujourd'hui � la province de Massa Carrara.

Carrara est int�ressant de structures architecturales, tout d'abord, le Duomo, avec sa magnifique fa�ade et la fontaine avec une statue d'Andrea Doria, qui repr�sente le dieu Neptune.